Tété-Michel Kpomassie

© Sandra Rocha

© Sandra Rocha

Né en 1941 au Togo, Tété-Michel Kpomassie était destiné, par ses parents, à servir le culte des serpents… Mais il découvre, dans la bibliothèque d’un missionnaire, un ouvrage consacré aux Esquimaux. Au début des années 60, il entame un grand voyage à travers l’Afrique puis l’Europe pour se rendre au Groenland, séjournant dans chaque pays visité. Il finit par trouver un navire pour le conduire au pays de ses rêves, où il vivra deux ans parmi les Inuits… Son récit, L’ Africain du Groenland, publié en 1980, est préfacé par le grand ethnologue Jean Malaurie et obtient le Prix littéraire francophone international. Traduit en anglais, il a figuré dans la sélection des meilleurs livres de l’année du New York Times. Pour l’écrivain Abdourahman Waberi « c’est un livre mythique au sein de la littérature africaine, Kpomassie est le premier des écrivains voyageurs africains« 

Depuis, Tété Kpomassie écrit des articles et des nouvelles pour la presse.

Bibliographie : L’ Africain du Groënland, Flammarion, 1980 (réédité en 2015 chez Arthaud Poche).

Itinéraire de l’auteur :

  • Vendredi 13 novembre, soirée inaugurale du festival, Bibliothèque Georges Pompidou de Châlons-en-Champagne à partir de 17h30 ;
  • Samedi 14 novembre, Médiathèque de Poix-Terron à 18.

« Quand j’ai débarqué, tous croyaient avoir vu le diable. J’étais le premier Africain qu’ils voyaient de leur vie… Imaginez la scène : 1m80, et noir comme la nuit ».

Le programme complet du festival

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s